Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Johann Schneider-Ammann a achevé vendredi sa visite à Singapour. Le conseiller fédéral a enchaîné tambour battant quatre rencontres ministérielles destinées à soigner les relations jugées déjà excellentes avec la Ville-Etat.

Il a souligné quatre points communs reliant la Suisse et Singapour: "Ce sont deux petits pays, disposant de peu de ressources matérielles, qui sont fortement axés sur la science, la recherche et la formation, et qui constituent des "plaques tournantes" pour l'éducation, les sciences et la finance. La Suisse travaille à rester une "plaque tournante" en Europe et Singapour poursuit le même objectif en Asie".

Le premier entretien a eu lieu avec le président Tony Tan. "Nous avons constaté tous deux que nous devons renforcer nos relations dans plusieurs domaines," a dit le chef du Département fédéral de l'économie (DFE).

Au niveau commercial, les entreprises suisses profitent depuis une décennie de l'accord de libre-échange entre l'AELE et Singapour, qui reste une bonne base. La discussion de Johann Schneider-Ammann avec le ministre du commerce et de l'industrie, Lim Hng Kiang, a ainsi consisté surtout à clarifier certains détails. "Je lui ai demandé de s'engager à ajuster cet accord dans le domaine des services", a-t-il précisé à l'ats.

Finance: le grand écart

Avec le ministre des finances, Tharman Shanmugaratnam, le conseiller fédéral a évoqué la situation économique générale et les stratégies des places financières helvétique et singapourienne.

"Nous avons aussi parlé des tâches de nos places financières, de leur culture d'entreprise qui doit revenir vers une profitabilité à long terme après ces quelques dernières années hasardeuses", même si une telle correction représente "un grand écart pas facile" puisqu'on ne veut pas perdre de part du marché en corrigeant trop vite par rapport aux concurrents.

Quant à la rencontre avec le ministre de l'éducation, Heng Swee Keat, elle a permis d'exprimer un grand intérêt à renforcer les échanges entre les deux systèmes de formation. Les deux parties veulent poursuivre avec nouvelles collaborations.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS