Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les scooters électriques représentent une économie de 4600 tonnes d'émissions de CO2 par an (image symbolique/archives).

KEYSTONE/WALTER BIERI

(sda-ats)

La Poste a décidé de se mettre au vert et de renoncer aux scooters à essence. Les quelque 6300 véhicules de distribution fonctionnent désormais tous à l'électricité. Cela permet d'économiser environ 4600 tonnes d'émissions de CO2 par an.

Le dernier scooter à essence, qui servait à distribuer le courrier à Stein am Rhein (SH), a été retiré de la circulation. Il était le dernier des quelque 70 motocycles de ce genre encore utilisés en 2016, sur les 7500 d'origine, indique la Poste jeudi dans un communiqué.

Depuis le début de l'année, tous les véhicules de distribution à deux et à trois roues du géant jaune fonctionnent sur batterie et avec du courant vert labellisé "naturemade star" produit en Suisse.

Les motocyclettes électriques consomment environ six fois moins d'énergie que les scooters à essence. Ce qui permet à la Poste d'économiser 733 kilogrammes de CO2 par véhicule, soit 4600 tonnes d'émissions de CO2 par an.

Bientôt au musée

Les quelque 6300 motocyclettes de la Poste constituent la plus grande flotte de scooters électriques de ce genre en Europe, souligne le géant jaune.

Le dernier scooter à essence sera transféré au cours de janvier au dépôt du Musée de la communication à Schwarzenburg près de Berne comme objet historique.

La Poste indique encore tester la réutilisation des batteries de scooters électriques mises au rebut dans le cadre d'un projet pilote à l'Umwelt Arena de Spreitenbach (AG).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS