Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quatre matches, quatre victoires à l'extérieur: l'avantage de la glace ne compte pas vraiment dans la série qui oppose le Nashville de Roman Josi à Anaheim.

Victorieux à deux reprises en Californie, les Predators ont concédé une nouvelle défaite à domicile. Battus 4-1 lors du match IV, Josi et ses coéquipiers doivent désormais s'imposer samedi à Anaheim pour reprendre la main. Leur salut passe par une efficacité retrouvée dans le jeu de puissance. Depuis le début de la série, Nashville n'a, en effet, marqué qu'une seule fois à cinq contre quatre sur dix-neuf séquences de power play.

Jeudi, Anaheim s'est à nouveau appuyé sur un excellent Frederik Andersen dans la cage pour tisser tranquillement sa toile. Le Danois a été crédité de 30 arrêts. Pour sa part, Roman Josi a bénéficié d'un temps de jeu de 27'39'' - le plus conséquent de la rencontre - pour un bilan de -1. Ce match s'est joué sur la fin de la deuxième période avec les deux buts inscrits en l'espace de 112 secondes par Nate Thompson (37'04'') et Jamie McGinn (38'56'') pour permettre aux Ducks de mener 3-1.

ATS