Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le nombre de chômeurs en Suisse a très légèrement reculé en septembre, malgré le contexte défavorable causé par les effets du franc fort. Il a ainsi diminué de 343 personnes pour se fixer à 111'344. Le taux de chômage reste inchangé à 2,8% de la population active.

Sur un an, le nombre de chômeurs affiche une contraction d'un cinquième (-20,5%), soit de 28'696 personnes, a indiqué le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) vendredi. Le total des demandeurs d'emplois, qui inclut les chômeurs en formation continue, ou en situation de gains intermédiaires, a reculé de 378 à 164'448.

Hausse des places vacantes

Le chômage des jeunes, qui comprend la tranche d'âge des 15-24 ans, apparaît également en diminution. L'effectif s'est contracté de 144 personnes (-0,8%) par rapport au mois d'août pour s'inscrire à 17'932. En rythme annuel, la baisse atteint 25,4%, soit 6103 personnes, précise le SECO.

Le nombre de places vacantes annoncées auprès des Offices régionaux de placement (ORP) présente pour sa part une augmentation de 851 à 19'435.

Baisse du chômage en Suisse romande

Le nombre de chômeurs a reculé dans tous les cantons romands en septembre, sauf en Valais. Pour ce dernier, il s'est accru de 240 personnes (+6,1%) en l'espace d'un mois pour s'établir à 4149, soit un taux de chômage de 3%, en hausse de 0,2 point.

A Genève, le nombre des chômeurs a reculé de 419 pour s'inscrire à 11'700, pour un taux de chômage de 5,3% (-0,2 point sur un mois). Le canton du bout du lac présente toutefois toujours le coefficient le plus élevé du pays.

Le taux de chômage dans le canton de Vaud est demeuré stable à 4,7%, malgré une baisse de 128 du nombre de chômeurs à 15'648. A Neuchâtel, il s'est contracté de 0,1 point pour revenir à 4,4% de la population active, à la faveur d'un recul de 150 chômeurs (-3,8%) à 3761.

Dans le Jura, la situation a continué de s'améliorer notablement. Le nombre de chômeurs a diminué de 55 en septembre à 1038, pour un taux de chômage de 3% seulement. Fribourg de son côté affiche toujours le taux de chômage le plus bas de Suisse romande, avec 2,4%, inchangé au regard d'août.

ATS