Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La trêve est en vigueur depuis lundi minuit et tient bon, a précisé un porte-parole du Conseil militaire de Minbej.

KEYSTONE/AP IHA/ISMAIL COSKUN

(sda-ats)

Dans le nord de la Syrie, les forces turques et les milices kurdes ont accepté d'arrêter les hostilités. Un responsable militaire kurde a confirmé cette annonce du commandement militaire américain.

"Toutes les parties impliquées vont arrêter de se tirer dessus et se concentrer sur la menace du groupe Etat islamique" (EI), a indiqué mardi le colonel John Thomas, porte-parole du Centcom, le commandement militaire américain au Moyen-Orient.

Un responsable militaire kurde a confirmé qu'une trêve a été conclue entre l'armée turque et les rebelles du Conseil militaire de Jarablos, soutenus par les Kurdes et allié aux FDS (Forces démocratiques syriennes). Ce cessez-le-feu est en vigueur depuis lundi minuit et tient bon, a précisé un porte-parole du Conseil militaire de Minbej, allié des FDS.

Une "pause"

Un chef rebelle syrien soutenu par Ankara a déclaré en revanche qu'il n'y avait pas de cessez-le-feu. Il a évoqué seulement une pause dans les opérations militaires.

Lancée mercredi dernier par Ankara, l'opération "Bouclier de l'Euphrate" poursuit deux objectifs: chasser le groupe Etat islamique des régions frontalières et empêcher les miliciens kurdes syriens de remporter de nouvelles victoires et de progresser à l'ouest de l'Euphrate.

Depuis le lancement de cette opération militaire turque dans le nord de la Syrie, les Etats-Unis cherchent à éviter un embrasement des combats. Les forces turques et les milices kurdes syriennes sont deux de leurs alliés cruciaux dans le combat contre l'EI.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS