Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Trafic d'organes: la Serbie réclame une enquête contre le Kosovo

Belgrade - La Serbie va engager une offensive diplomatique de grande envergure afin de réclamer une enquête après le rapport du Conseil de l'Europe de Dick Marty. Celui-ci évoque un trafic d'organes sur des prisonniers serbes organisé par des maquisards indépendantistes kosovars.
Cette activité diplomatique portera sur "tous les forums internationaux" afin d'assurer l'ouverture d'une enquête, a déclaré à la radio B92 Rasim Ljajic, le président du Conseil national serbe pour la coopération avec le Tribunal pénal international (TPI) de La Haye.
M. Ljajic a annoncé qu'il serait ce lundi à Strasbourg pour des entretiens avec les responsables du Conseil de l'Europe sur les mesures à prendre après la publication du rapport de Dick Marty évoquant un trafic d'organes prélevés sur des prisonniers des maquisards indépendantistes kosovars, à la fin des années 90.
Selon le parlementaire, la plupart des victimes était des prisonniers serbes, transférés du Kosovo et détenus dans des camps de détention de l'Armée de libération du Kosovo (UCK) en Albanie. Le rapport met en cause un groupe de responsables de l'UCK, dont faisait partie Hashim Thaçi, l'actuel premier ministre kosovar sortant.
Dick Marty remercié
M. Ljajic a estimé qu'adopter ce rapport "ne suffira pas, nous estimons important d'adopter des recommandations concernant le Conseil de l'Europe et les pays membres sur les mesures à prendre afin de faire aboutir cette enquête".
De son côté, le président serbe, Boris Tadic, a remercié ce lundi Dick Marty pour son rapport. Avec celui-ci, l'image de la Serbie comme étant la seule responsable des événements qui ont accompagné le démantèlement de l'ex-Yougoslavie depuis le début des années 90 est "tombée à l'eau", a déclaré le président Tadic, cité par l'agence Beta.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.