Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les CFF introduisent un nouveau règlement afin de gagner de la place dans les trains bondés. Celui qui pose sa valise sur un siège lors des heures de pointe devra à l'avenir se procurer un titre de transport supplémentaire.

"Aux heures de pointe, les trains sont de plus en plus encombrés", a indiqué le porte-parole des CFF Daniel Bach, commentant une information de "20 Minuten". La mesure entrera en vigueur en même temps que le nouvel horaire le 11 décembre prochain. "Nous allons l'appliquer avec une certaine retenue", assure-t-il.

Les CFF souhaitent avant tout fournir une base sur laquelle les contrôleurs puissent s'appuyer, explique M. Bach. Un règlement plus strict stipulant qu'un billet donne droit à un seul siège était souhaité par le personnel.

La moitié du prix du billet

Si un billet est effectivement vendu dans un train bondé pour des bagages occupant une place assise, il en coûtera la moitié du prix du billet, que le passager possède ou non un abonnement demi-tarif. Dans les trains qui ne sont pas pris d'assaut par les voyageurs, on pourra continuer de poser les bagages sur les sièges sans rien payer.

Aujourd'hui, les contrôleurs demandent déjà par le biais d'annonces au haut-parleur de ne pas placer les bagages sur les sièges aux heures de pointe. Cette mesure de sensibilisation continuera d'être employée à l'avenir, indique Daniel Bach.

En juin, l'annonce d'un autre changement de réglement devant entrer en vigueur le 11 décembre avait provoqué le débat. Il s'agit de l'obligation d'acheter son ticket avant de monter dans le train, qui sera désormais aussi valable pour les grandes lignes. L'amende prévue en cas de contravention se monte à 90 francs.

ATS