Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A l'issue d'une campagne qui s'est déroulée dans un climat tendu, les citoyens de Tramelan, dans le Jura bernois, ont accepté à 60% des votants un projet de parc éolien, avec au maximum sept turbines. Ce résultat constitue un signal important alors que la Suisse prépare la sortie du nucléaire.

Le plan de quartier, qui a valeur de permis de construire, a été accepté dimanche par 1'129 voix contre 760. La participation a atteint 63,5%.

Les Tramelots ont dans les faits donné le feu vert à cinq éoliennes. Les citoyens du village voisin de Saicourt (BE) vont se prononcer lundi soir lors de l'assemblée communale sur l'implantation de deux turbines supplémentaires. Mais dans ce village, la campagne a été très calme. Et même en cas de refus, le parc éolien verrait le jour.

Promoteur du projet, la société bernoise d'électricité BKW prévoit d'investir environ 38 millions de francs si les sept turbines sont érigées. La production annuelle du parc est estimée à 28 millions de kWH, soit du courant pour près de 5000 habitants.

Place de la gare à Bienne: c'est non

Les Biennois ont eux refusé à une nette majorité le projet de réaménagement de la Place de la gare qui aurait banni les voitures. Le coût des travaux était évalué à 18 millions de francs, dont la moitié financée par le canton de Berne et par la Confédération.

Le projet a été rejeté par 6'497 voix contre 4'106. Ce résultat constitue un sérieux désaveu pour le Conseil municipal, en particulier son maire Erich Fehr qui s'était beaucoup engagé en faveur de ce réaménagement de la Place de la gare. La participation a atteint 35,5%.

Fusions dans le canton de Fribourg

Dans le canton de Fribourg, toujours au niveau de votations communales, seules deux des fusions de communes soumises au vote dimanche ont passé la rampe. Les nouvelles communes de Mont-Vully et Belfaux naîtront le 1er janvier 2016.

Haut-Vully et Bas-Vully ont accepté de s'unir: le oui l'a emporté de justesse à Haut-Vully par 371 voix contre 360, tandis que Bas-Vully a dit oui par 79% des voix. La nouvelle commune de Mont-Vully, qui comptera 3500 habitants, bénéficiera d'une aide cantonale de près de 670'000 francs.

Quant à la commune de Belfaux, qui rassemblera Belfaux (3000 habitants) et Autafond (environ 70 habitants), elle recevra un peu plus d'un demi million de francs. Belfaux a accepté la fusion par 84% des voix et Autafond par 93%.

Pas de stade de foot à Schaffhouse

A Schaffhouse, mauvaise surprise pour les fans de football: les citoyens de la ville ont en effet refusé dimanche à une majorité de 57,5% une participation de 2 millions de francs de la ville à la construction d'un nouveau stade de football. Le crédit a été rejeté par 7847 voix contre 5802. La participation a atteint 65,4 %.

Le projet prévoyait la construction d'un stade de 8100 places, avec gazon synthétique. Les coûts de construction sont estimés à 50 millions de francs, dont 16 millions pour le stade et 34 millions pour des commerces.

A Lucerne, les salaires des membres de l'exécutif de la ville vont baisser dès l'automne 2016. Les citoyens ont en effet accepté dimanche de justesse une initiative de l'UDC qui limite à 220'000 francs le salaire du maire et à 200'000 francs celui des autres membres de l'exécutif.

L'initiative de l'UDC a été acceptée par 62,5% des votants (13'027 voix contre 7813). Le contre-projet du législatif a aussi été accepté de peu (9279 voix contre 9150). A la question subsidiaire, 57,4% ont préféré l'initiative de l'UDC au contre-projet (11'462 contre 8501). La participation a atteint 40,6%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS