Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le groupe de forage pétrolier en haute mer Transocean a essuyé une perte nette de 71 millions de dollars au troisième trimestre 2011, a-t-il annoncé mercredi dans un communiqué. Ce chiffre est à comparer avec un bénéfice net de 368 millions de dollars pour la même période l'an passé.

Parmi les éléments ayant pesé au troisième trimestre, le groupe d'origine américaine, qui a son siège à Zoug, cite une opération de couverture pour se prémunir contre les risques de change, liés à l'acquisition du groupe norvégien Aker Drilling. Le groupe évoque également des coûts d'acquisition de 5 millions de dollars, toujours liés à l'opération Aker Drilling.

Enfin, le groupe indique que son chiffre d'affaires a reculé de 4% à 2,24 milliards de dollars au troisième trimestre. Au deuxième trimestre, Transocean avait déjà vu son bénéfice net reculer de 78% à 155 millions de dollars.

Des coûts liés à la catastrophe

Transocean est le propriétaire de la plate-forme Deepwater Horizon sur le site de Macondo, qui a explosé et sombré en avril 2010 dans le Golfe du Mexique, provoquant une gigantesque marée noire. Transocean est en litige avec BP, l'exploitant de la plate-forme, concernant la responsabilité de la catastrophe et les dédommagements qui y sont liés.

Transocean a dû faire face à des dépenses de 9 millions de dollars, dans le cadre de cette catastrophe. Ces frais, indique Transocean, ne seront pas couverts par les assurances.

ATS