Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le nombre de travailleurs extracommunautaires hautement qualifiés autorisés à venir en Suisse ne changera pas l'an prochain. Malgré les appels des milieux économiques, le Conseil fédéral a choisi la stabilité en fixant vendredi les contingents pour 2013.

Les entreprises pourront recruter 8500 spécialistes en provenance d'un pays hors Union européenne. Les autorisations se divisent en 3500 permis de séjour et 5000 de courte durée. Pour les prestataires de services des Etats de l'UE/AELE, le Conseil fédéral a accordé au plus 3000 autorisations de courte durée et 500 autorisations de séjour. Ces permis sont délivrés pour des séjours dépassant 120 jours.

Le Conseil fédéral a tenu compte des perspectives actuelles. Selon lui, l'accès à l'emploi pour les travailleurs indigènes et en provenance de l'UE doit rester prioritaire et les travailleurs extracommunautaires seulement compléter l'offre. Il est très important que les conditions salariales en usage dans la région et la branche soient respectées, fait encore valoir le gouvernement

Pour couvrir durablement les besoins en main-d'oeuvre qualifiée en Suisse, l'exécutif entend promouvoir encore les potentiels existants dans les années à venir, notamment en encourageant la formation continue et le relèvement du niveau de qualification. A cette fin, il a lancé plusieurs projets touchant à la pénurie de spécialistes et à la politique de formation.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS