Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Des caméras cachées dans la jungle de l'île indonésienne de Java ont enregistré les images de 35 rhinocéros de Java, une espèce menacée, dont cinq petits, ont annoncé vendredi les autorités indonésiennes. La population totale de l'espèce est estimée à seulement 44 individus.

"Les caméras ont enregistré les images de 22 mâles et 13 femelles rhinocéros. Les quatre petits étaient quatre mâles et une femelle", a déclaré Bambang Novianto, directeur de la protection de la biodiversité au ministère de la Forêt.

Le ministère avait installé 44 caméras à infrarouge de janvier à octobre dans le parc national Ujung Kulon, à l'extrême ouest de Java.

Déséquilibre des sexes

La présence de cinq petits "montre que la population continue de se développer" mais le déséquilibre des sexes pourrait mettre en danger cette espace menacée, a ajouté le responsable.

"Il y a plus de mâles que de femelles. Nous craignons que cela entraîne des luttes féroces entre les mâles pour la conquête d'une partenaire, qui pourraient se terminer par la mort" d'un ou plusieurs rhinocéros, a-t-il dit.

Le rhinocéros de Java (Rhinoceros sondaicus) se distingue du rhinocéros d'Afrique par sa petite taille, sa corne unique et de gros plis de sa peau.

Cette espèce a été décimée car sa corne - faite de kératine à l'instar des cheveux et des ongles - est supposée détenir de précieux pouvoirs dans la pharmacopée de pays asiatiques, bien que la plupart des pays de la région ont interdit sa commercialisation. Elle a aussi souffert de la disparition de son habitat forestier.

ATS