Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un glissement de terrain provoqué par des pluies torrentielles a balayé plusieurs localités et fait une trentaine de morts dans l'ouest du Népal dans la nuit de mercredi à jeudi, a annoncé le ministère de l'Intérieur. Une quinzaine de personnes sont portées disparues.

Le glissement de terrain a touché des villages situés non loin de la ville touristique de Pokhara, à 125 kilomètres à l'ouest de Katmandou, la capitale népalaise, a précisé le ministère. Dix-huit blessés ont été hospitalisés.

Dans le village de Lumle, la moitié des habitations ont été ensevelies ou détruites par un torrent de boue et de roches.

Lumle se trouve à une quinzaine de kilomètres du début du circuit de l'Annapurna, itinéraire de trekking autour de la 10e plus haute montagne au monde, qui attire environ 100'000 touristes chaque année.

Les deux séismes qui ont secoué le pays fin avril puis en mai et tué près de 9000 personnes ont augmenté les risques de glissements de terrain, à plus forte raison en cette saison de mousson, qui s'étire de juin à septembre.

ATS