Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le match Servette FC contre Neuchâtel Xamax FCS de samedi soir a été précédé d'une grosse bagarre entre supporters à Carouge (GE).

KEYSTONE/JEAN-CHRISTOPHE BOTT

(sda-ats)

Une rixe entre supporters a éclaté samedi après-midi à la Place d'Armes à Carouge (GE) avant le match de foot qui opposait Servette à Neuchâtel Xamax au Stade de Genève. La police a procédé à 33 interpellations.

La bagarre, qui a été signalée à 16h00, opposait des supporters des deux camps, a indiqué à l'ats Silvain Guillaume-Gentil, porte-parole de la police genevoise. Il revenait sur une information de la Tribune de Genève. Deux personnes parmi les supporters ont été blessées.

A ce stade, il n'est pas possible d'affirmer que les supporters se sont donné rendez-vous, précise-t-il. Il relève toutefois que certains portaient des protège-dents, ce qui est peu habituel pour assister simplement à un match de foot.

Les policiers sont rapidement intervenus pour arrêter la bagarre. Ils ont procédé à 33 interpellations, dont une majorité de supporters neuchâtelois. Toutes les personnes interpellées ont été conduites dans un local de rétention situé à côté du Stade de Genève à La Praille.

Sur ces 33 personnes, dix sont de nationalité française et font partie du camp neuchâtelois. La police a notifié 33 interdictions de stade. S'agissant des Français, cette interdiction vaut pour tous les stades de Suisse. Les personnes interpellées devraient être poursuivies pour rixe et certaines pour infraction à la loi sur les stupéfiants.

Côté sportif, le derby romand de Challenge League s'est soldé par un match nul sur un score de un partout. A part deux gros pétards tirés depuis les tribunes de Xamax, aucun incident à signaler.

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

ATS