Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Buchs SG - Un Sri-lankais de 39 ans accusé d'avoir tué son épouse et ses deux enfants en 2005 à Wiese (SG) a été condamné à 18 ans de réclusion et à l'internement. L'homme a toujours nié être l'auteur du triple meurtre.
Le tribunal de district de Buchs (SG) a rendu son verdict jeudi. Durant le procès, l'accusé a affirmé que son épouse a tué les enfants de 12 et 13 ans, nés d'un premier mariage de la femme, et qu'elle l'a ensuite aspergé d'essence avant de lui bouter le feu.
Les indices ont parlé contre l'accusé. Contrairement à son épouse et aux enfants, il n'avait aucune coupure sur le corps. Les deux enfants ont été tués de 20 coups de couteau chacun. L'épouse a été frappée avec un couteau et un hachoir.
ExplosionSelon les juges, l'homme a ensuite utilisé un produit inflammable et un dispositif d'allumage pour incendier l'appartement. Les voisins ont entendu une explosion. Arrivés sur place, les pompiers ont découvert les corps sans vie des deux enfants.
Le prévenu et son épouse ont été grièvement blessés. L'homme a survécu. La femme est décédée quelques heures plus tard à l'hôpital. La famille vivait depuis de nombreuses années en Suisse.
L'accusation avait requis la réclusion à vie (20 ans) et l'internement. La défense avait plaidé l'acquittement car rien ne permet d'exclure que la version des faits donnée par le prévenu corresponde à ce qui s'est réellement passé.
Une expertise psychiatrique du prévenu a été présentée au tribunal. Elle souligne qu'une thérapie a peu de chances de succès et met en évidence un risque de récidive.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS