Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police de Bâle-Ville a fait évacuer trois écoles jeudi à Bâle dans le quartier de St. Johann (photo symbolique).

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Trois écoles ont été évacuées jeudi peu après midi à Bâle. La police est intervenue avec d'importants effectifs après le déclenchement du système d'alarme. L'alerte a pu être levée vers 14h40.

Les trois bâtiments scolaires situés dans le quartier de St. Johann, dans le nord de la cité rhénane, ont été évacués à titre préventif, a indiqué le département de justice et police. L'alarme s'est déclenchée à 12h40 sans que l'on sache actuellement pourquoi. Il n'y a pas de blessé.

Environ 150 personnes ont été évacuées, a précisé le département. De nombreux élèves s'étaient barricadés dans leur salle de classe. Plusieurs dizaines de policiers ont fouillé les trois écoles. L'opération, qui s'est déroulée dans le calme, a pris fin vers 14h40.

Pas de menace

La police est intervenue dans les minutes qui ont suivi le déclenchement de l'alarme, a précisé le commandant de la police cantonale Martin Roth. A 14h25, il était certain pour la police qu'il n'y avait pas de menace réelle.

Il y a huit ans, des déclencheurs d'alarme ont été installés dans des boîtiers fermés à clé dans les corridors de toutes les écoles à Bâle. Les enseignants disposent chacun d'une clé. La même clé peut ouvrir tous les boîtiers dans l'ensemble des bâtiments scolaires du canton.

Un problème technique ou un geste volontaire peuvent être à l'origine de l'alarme de jeudi, a indiqué Stefan Groth, responsable de la sécurité au département de l'éducation. L'installation va être examinée par le fabricant.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS