Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Trois alpinistes russes et deux pilotes tadjiks ont été tués dimanche dans l'atterrissage brutal d'un hélicoptère dans les montagnes du Tadjikistan.

CC BY-SA 3.0

(sda-ats)

Trois alpinistes russes et deux pilotes tadjiks ont été tués dimanche dans l'atterrissage brutal d'un hélicoptère dans les montagnes du Tadjikistan. Treize autres personnes ont été secourues.

Au total, 13 alpinistes russes, un Bélarusse, un Espagnol et les trois membres de l'équipage, des Tadjiks, se trouvaient à bord de cet Mi-8. Il a dû se poser en catastrophe en raison d'une mauvaise visibilité dans une région très reculée de l'est du Tadjikistan, selon le Comité des situations d'urgence de ce pays.

L'accident s'est produit vers 16h30 heure locale dimanche, mais le contact n'a été établi avec les alpinistes que lundi matin. Trois hélicoptères des secouristes ont ensuite pu être dépêchés sur les lieux.

Mauvaise météo

Douze alpinistes et un membre de l'équipage ont été évacués et ont reçu une assistance médicale, a précisé le Comité des situations d'urgence. "Selon les informations préliminaires et les déclarations du technicien, l'accident s'est produit en raison de conditions météorologiques difficiles: un vent fort et une mauvaise visibilité", a-t-il poursuivi.

Les alpinistes entendaient effectuer l'ascension du pic Ismail Samani, anciennement appelé pic du Communisme et point culminant de l'ex-URSS à 7495 mètres d'altitude. Cet accident intervient deux semaines après l'assassinat de quatre cyclotouristes étrangers dans une attaque revendiquée par l'organisation Etat islamique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS