Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Trois ans et demi de prison ferme requis contre le Tchétchène

Contrairement à l'audience de fin août, l'avocat de Bulat Chagaev est arrivé au Château de Neuchâtel sans son client.

KEYSTONE/STEFAN MEYER

(sda-ats)

Le procureur a requis mercredi une peine privative de liberté ferme de trois ans et demi contre l'ancien président de Neuchâtel Xamax, Bulat Chagaev. Contre son ex-bras droit Islam Satujev, il a requis 15 mois avec sursis devant le tribunal à Neuchâtel.

Le Ministère public a retenu cinq chefs d'accusation: gestion fautive, gestion déloyale, détournement de l'impôt à la source, tentative d'escroquerie et faux dans les titres.

L'audience se poursuit avec les plaidoiries des parties civiles. La défense plaidera ensuite, l'après-midi. Bulat Chagaev n'est pas là, contrairement à la première audience de fin août. Il a averti la justice neuchâteloise de son absence la semaine passée.

Le jugement est très attendu, dans une région marquée par la descente aux enfers de Xamax entre mai 2011 et janvier 2012. Le club emblématique a fait faillite alors que l'homme d'affaires tchétchène, successeur de Sylvio Bernasconi, avait fait miroiter des rêves de grandeur.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.