Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jos - Trois bergers musulmans ont été tués et leurs cadavres brûlés par des assaillants chrétiens samedi dans le centre de Nigeria. Cet incident est survenu après la levée du couvre-feu dans une région qui est le théâtre de violences religieuses meurtrières.
Des responsables de l'armée ont précisé que les trois bergers étaient à la recherche de bêtes égarées lorsqu'ils ont été attaqués par des villageois de confession chrétienne à Tusung, à une quarantaine de kilomètres de Jos, la capitale de l'Etat du plateau.
Un correspondant de Reuters présent à l'hôpital de l'armée de l'Air nigériane à Jos a vu trois cadavres. Les corps avaient été mutilés à l'aide de machettes et brûlés.
"Les trois hommes qui appartenaient à l'ethnie Fulani avait contacté des soldats pour les escorter et les aider à retrouver leurs bêtes perdues", a expliqué un haut responsable de l'armée. Mais des jeunes gens armés sont alors apparus et ont commencé à provoquer des violences incontrôlables", a ajouté ce responsable précisant que trois soldats ont été blessés.
Le gouvernement de l'Etat du plateau a levé le couvre-feu mercredi, mesure restrictive qui avait été imposée pour la première fois en novembre 2008 après des violences post-électorales à Jos. Cette mesure avait été prorogée en janvier en raison d'affrontements entre chrétiens et musulmans.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS