Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Trois jeunes bisons issus de parcs animaliers suisses ont été envoyés en Pologne cette semaine. Urkan, Uroa et Tjlly vont être remis en liberté dans les forêts du pays. Le but est de diversifier le patrimoine génétique des animaux indigènes.

Les trois herbivores, originaires de Berne et Goldau (SZ), sont arrivés mercredi dans une réserve naturelle située dans la chaîne de montagnes des Bieszczady, selon l'agence de dépêche allemande dpa vendredi.

Urkan, Uroa et Tjlly feront partie d'un troupeau qui n'a pas encore été formé. Il sera composé uniquement d'animaux âgés entre deux et quatre ans.

Les bisons suisses n'ont pas été particulièrement préparés à leur retour à la vie sauvage. Selon le soigneur animalier Hubert Marbacher, la remise en liberté d'ongulés et moins problématique que pour des animaux prédateurs, qui doivent d'abord réapprendre à chasser.

ATS