Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

D'importants saccages avaient été commis en décembre 2015 lors du défilé dans les rues de la ville de centaines de personnes, qui manifestaient en faveur de la culture alternative. La façade du Grand Théâtre avait été aspergée de peinture (image symbolique).

Keystone/SALVATORE DI NOLFI

(sda-ats)

Les sanctions contre les casseurs qui s'étaient déchaînés au centre-ville de Genève un soir de décembre 2015, à l'occasion d'une manifestation sauvage, commencent à tomber. La justice genevoise a récemment condamné trois d'entre eux.

Les ordonnances pénales ont été notifiées le 6 avril, a fait savoir mardi le porte-parole du pouvoir judiciaire genevois, Henri Della Casa, confirmant une information de la Tribune de Genève. Les trois prévenus ont chacun écopé d'une peine personnalisée, les faits qui leur sont reprochés étaient légèrement différents.

Un a été condamné à 720 heures de travail d'intérêt général, un autre a écopé de 100 jours-amende avec sursis et le troisième à 90 jours-amende avec sursis. Les frais de justice de 5000 francs ont été mis à la charge des prévenus. Ces derniers peuvent encore faire opposition et obtenir un procès devant le Tribunal de police.

Les trois casseurs condamnés s'en étaient notamment pris au magasin de cigarettes électroniques appartenant au député Eric Stauffer, qui à l'époque était membre du Mouvement citoyens genevois (MCG). Treize autres participants à la manifestation sauvage attendent encore d'être sanctionnés par ordonnance pénale.

D'importants saccages avaient été commis lors du défilé dans les rues de la ville de centaines de personnes, qui manifestaient en faveur de la culture alternative. La façade du Grand Théâtre avait été aspergée de peinture. Le chef des opérations de la police genevoise avait perdu sa place à la suite de ces événements.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS