Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Moscou - Les forces de l'ordre russes ont tué trois complices présumés du double attentat suicide commis en mars dans le métro de Moscou, ont annoncé les services de sécurité (FSB). Ils ont été abattus après avoir opposé une résistance armée alors que les autorités tentaient de les arrêter.
"Malheureusement, nous n'avons pas pu les prendre vivants. Ils ont résisté férocement et ont dû être éliminés", a dit le chef du FSB lors d'une rencontre avec le président russe Dmitri Medvedev. Ses propos étaient retransmis à la télévision russe. Il n'a pas précisé les circonstances et le lieu de l'opération.
"Eliminez ceux qui résistent. Ne montrez aucune pitié", a rétorqué le chef de l'Etat russe.
Cette double attaque suicide dans le métro moscovite avait fait quarante morts et avait été revendiquée par la rébellion islamiste qui déstabilise le Caucase russe depuis plusieurs années.
Selon les autorités russes, les deux kamikazes étaient une jeune femme et une adolescente originaires du Daguestan, une république caucasienne minée par les violences et voisine de la Tchétchénie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS