Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les organisateurs espèrent quelque 15'000 spectateurs dimanche lors du cortège des Brandons à Payerne (VD). (Archives).

KEYSTONE/CYRIL ZINGARO

(sda-ats)

Payerne (VD) sera tout feu tout flamme lors de la 122e édition des Brandons du 3 au 6 mars. Elle accueillera cette année une parade de plus, avec le grand retour du cortège nocturne. Une vingtaine de groupes et guggenmusik défileront à la lueur des flambeaux.

En préambule de leur communiqué publié lundi, les organisateurs rappellent la signification du mot brandon: une torche grossière, un tortillon de paille servant à mettre le feu ou à s'éclairer. Relancé en 2015 pour les 120 ans du carnaval payernois puis en 2017, le cortège nocturne en sera la parfaite illustration.

Rendez-vous est également pris avec les deux autres cortèges traditionnels: celui des enfants samedi après-midi qui verra quelque 650 petiots parader et dimanche le Tour de ville brandonesque.

Ce dernier défilé rassemblera 13 groupes et chars et 14 guggenmusik, soit au total pas loin de 800 participants. Les organisateurs espèrent 15'000 spectacteurs, le record à battre étant de plus de 18'000 en 2014. L'an dernier, seules 9000 personnes s'étaient déplacées en raison d'une météo exécrable.

Thème secret

Le "buzz" de cette année reste top secret pour l'instant. Après Clara Morgane et Franky l'otarie, le Comité des masqués qui organise les Brandons a voulu revenir à un délire plus local en remontant le temps, quitte à en perdre son latin.

Le budget global de la manifestation s'élève à 500'000 francs. Le montant consacré à la sécurité atteint 55'000 francs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS