Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Trois hommes sont restés bloqués au Miroir d'Argentine, dans le Chablais vaudois, à un peu plus de 2000 mètres d'altitude samedi soir. Ils ont dû patienter la nuit entière avant d'être hélitreuillés d'une hauteur de 50 à 60 mètres par la Rega dimanche matin.

Alarmée vers minuit par téléphone portable, la Rega n'a pas déclenché immédiatement une mission de sauvetage, en accord avec les infortunés, a-t-elle communiqué dimanche. Les grimpeurs n'étaient pas blessés et espéraient être en mesure de redescendre une fois le jour levé.

Avec une température d'environ 5 degrés et l'absence de vent, la météo leur permettait de passer la nuit sans trop de danger. Quant aux sauveteurs, ils évitaient les risques liés à un treuillage de nuit. La lumière du jour n'a cependant pas permis d'éliminer le danger pour les grimpeurs qui avaient quitté involontairement la voie classique.

Une centaine de missions ce week-end

Accompagné de deux guides de montagne, un spécialiste du sauvetage par hélicoptère est descendu en rappel depuis un point sécurisé situé 80 mètres plus haut. L'équipage de la base Rega de Lausanne a ensuite treuillé un a un les infortunés, libérés sans dommage de leur mauvaise posture.

L'an dernier, les équipages des bases Rega sont intervenus plus de 700 fois pour des missions d'hélitreuillage, près de 2 missions par jour en moyenne. A l'échelle nationale, la Rega a connu un week-end chargé avec plus d'une centaine de missions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS