Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Trois combattants de la guérilla colombienne des FARC et un soldat de l'armée régulière ont été tués lors d'une opération militaire dans le centre du pays, a annoncé dimanche l'armée colombienne. L'offensive a été menée samedi dans le département de Meta.

Il s'agissait de mettre fin à des activités "de racket" menées par la guérilla auprès de "paysans, hommes d'affaires, commerçants", a précisé l'armée. Un autre guérillero a été capturé, a indiqué à la presse le général Luis Fernando Navarro, commandant de la force qui opère dans la zone.

Il y a quelques jours, les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ont appelé le président colombien Juan Manuel Santos à intervenir pour "sauver" la trêve unilatérale qu'elles ont déclarée le 20 décembre. Cette dernière est selon elles mise à mal par les attaques répétées de l'armée.

M. Santos a exclu jusqu'à présent toute trêve avant la signature d'un accord de paix définitif, alors que des pourparlers se tiennent depuis fin 2012 à Cuba. Dans le cadre de ces négociations, un accord historique a été conclu début mars entre les deux parties, afin de désactiver toutes les mines antipersonnel dans le pays.

Les FARC ont fait savoir dimanche, par la voix de leur négociateur Ricardo Tellez à la Havane, que le déminage serait dans un premier temps partiel et "humanitaire", c'est-à-dire réalisé "dans les zones où les mines affectent immédiatement la population civile".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS