Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un Canadair a été engagé pour combattre les flammes à Carros, près de Nice.

KEYSTONE/EPA/SEBASTIEN NOGIER

(sda-ats)

Trois violents incendies font rage depuis lundi matin dans le sud-est de la France et en Corse. Près de 1400 hectares de maquis et de forêt ont été détruit en moins de 24 heures.

Un premier feu s’est déclaré lundi en fin de matinée dans le massif forestier de la commune de la Bastidonne et avait parcouru 600 hectares lundi en fin d'après-midi, a-t-on appris auprès des secours. Une centaine d’habitations ont été évacuées ou étaient en cours d’évacuation en soirée à Mirabeau.

L’autoroute A51, qui relie Aix-en-Provence aux départements alpins, a été fermée dans les deux sens. La ligne ferroviaire de la SNCF entre Briançon et Marseille a également été coupée à la circulation.

Une centaine de sapeurs-pompiers du Vaucluse et des renforts venus des Bouches-du-Rhône sont mobilisés sur le sinistre ainsi que des avions bombardiers d’eau de la sécurité civile.

Le mistral violent, avec des rafales pouvant atteindre jusqu’à 90 km/h, et les conditions de sécheresse ont conduit lundi les préfectures des départements du sud-est de la France à prendre des mesures d’interdiction de fréquentation des massifs forestiers pour la journée.

La Haute-Corse sous les flammes

En Haute-Corse, les flammes, attisées par un vent violent, ont ravagé au moins 700 hectares de maquis et de forêt de chênes, dans le secteur d’Olmeta-di-Tuda et Biguglia, au sud de Bastia, selon les autorités.

Quelque 160 pompiers sont sur place, appuyés par deux Canadair et quatre Tracker. La préfecture de Haute-Corse a annoncé lundi soir sur Twitter avoir mis en place plusieurs déviations routières au sud de Bastia.

Dans les Alpes-Maritimes, environ 300 sapeurs-pompiers sont également engagés depuis lundi après-midi. Soixante-dix hectares ont été détruits en quelques heures à Carros, près de Nice, dans un secteur urbanisé près des habitations. Une maison a été détruite, ainsi que huit voitures, a indiqué la préfecture.

A 20 heures, "le feu n’est pas maîtrisé, mais évolue favorablement avec des conditions météorologiques plus clémentes", a indiqué le directeur de cabinet du préfet.

ATS