Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Trois Italiens ont perdu la vie dans le crash d'un hélicoptère vendredi près d'Ancône. L'appareil était immatriculé au Tessin. Selon les médias, le pilote, un double-national italo-suisse, dirigeait une clinique privée au Tessin.

L'accident s'est produit près du village de Santo Stefano di Cingoli, a indiqué la police cantonale tessinoise, précisant que l'appareil appartenait à la société Eliticino. Tous les occupants de l'hélicoptère sont morts, a-t-elle ajouté. Les trois victimes sont le pilote et deux passagers de l'appareil.

L'appareil avait décollé de Rome et se dirigeait vers Montecarotto, dans les Marches, a indiqué l'agence italienne ANSA. Il volait bas, comme si le pilote avait des difficultés techniques, ont indiqué des témoins cités par ANSA. L'appareil a tenté de se poser dans un champ, avant de s'écraser et de prendre feu. Un des témoins a fait état d'une explosion.

Epais brouillard

Selon une première reconstitution des événements, l'accident aurait pu se produire en raison du mauvais temps, un épais brouillard recouvrant toute la zone. L'Agence nationale pour la sécurité des vols (ANSV) a annoncé l'ouverture immédiate d'une enquête sur cet accident.

Selon plusieurs médias, les deux passagers de l'appareil étaient deux frères romains - un avocat et un expert-comptable. Le pilote, lui, était un double-national italo-suisse de 46 ans, administrateur délégué de la clinique privée Ars Medica à Gravesona, près de Lugano (TI).

ATS