Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'accident d'avion vendredi dans la région de la Diavolezza, près de Pontresina (GR) en Engadine (Police cantonale des Grisons).

(sda-ats)

Trois personnes sont mortes et une a été grièvement blessée dans un accident d'avion vendredi matin dans la région de la Diavolezza, près de Pontresina (GR). Le vol avec quatre personnes à bord avait lieu dans le cadre d'un camp pour jeunes.

Le pilote et deux garçons âgés de 14 ans sont morts. Une adolescente de 17 ans a été grièvement blessée et elle a été héliportée à l'hôpital cantonal à Coire, a indiqué Roman Rüegg, porte-parole de la police cantonale grisonne lors d'une conférence de presse à l'aérodrome de Samedan (GR). Les quatre personnes à bord étaient de nationalité suisse.

La police a été alertée à 09h30 qu'un petit avion s'est écrasé. La Rega, des pompiers, des médecins et la police sont intervenus. L'Office fédéral de l'aviation civile (OFAC) a ordonné une interdiction de survol dans un rayon de 4,6 km autour du lieu de l'accident.

Pilote expérimenté

L'avion qui s'est écrasé est un petit appareil de type Piper PA-28 immatriculé HB-PER qui a décollé à 09h10 de l'aérodrome de Samedan. Il y avait quatre personnes à bord. Le pilote était expérimenté, a indiqué Christian Gartmann, du groupe de vol à moteur de Haute-Engadine. Il avait effectué un vol avec le même appareil avant l'accident.

Le pilote faisait partie du groupe de vol à moteur de Hautre-Engadine. Depuis plusieurs années, il se chargeait de la coordination des baptêmes de l'air effectués dans le cadre des camps de l'Aéro-Club de Suisse (AéCS). Il s'agit de vols d'environ 25 minutes. Le pilote choisit librement sa route en fonction de la météo, du vent, du trafic aérien et d'autres facteurs, a précisé Christian Gartmann.

Baptême de l'air

Le baptême de l'air à partir de l'aérodrome de Samedan fait partie des activités du "Camp de jeunesse Pro Aéro" organisé par l'AéCS et stationné S-chanf (GR). Selon le site Internet de l'AéCS, 192 jeunes répartis en 12 groupes effectuent depuis le 30 juillet "un premier contact approfondi avec l'aviation".

L'Aéro-Club de Suisse organise ces camps depuis 35 ans et il n'y a jamais eu un accident d'une telle gravité, a déclaré Yves Burkhardt, secrétaire central du club. Au total, plus de 5000 jeunes ont participé à ces camps.

Service oecuménique

Un "Care Team" est à disposition des participants au camp. A la demande des jeunes, un service oecuménique est organisé vendredi soir. Le camp prend fin samedi matin.

L'enquête est de la compétence du Ministère public de la Confédération, comme c'est toujours le cas lors d'un accident d'avion, en coordination avec le Ministère public du canton des Grisons. L'aspect technique de l'enquête est du ressort du Service suisse d'enquête de sécurité (SESE)..

ATS