Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Trois policiers blessés par des supporters de l'équipe zurichoise

Des fans de foot zurichois ont blessé trois policiers à St-Gall dimanche soir en leur jetant du gravier et des pétards.

KAPO SG

(sda-ats)

Des bagarres ont éclaté dimanche soir à la gare Winkeln à St-Gall après un match de football entre le FC St-Gall et Zurich. Des supporters zurichois ont blessé trois policiers. Samedi, ce sont des fans valaisans qui ont été arrêtés à Berne.

Les bagarres ont eu lieu à 18h30 à la gare Winkeln à St-Gall. Les partisans du FCZ, qui auraient dû monter dans le train spécial en direction de Zurich, ont lancé du gravier sur les policiers et des pétards notamment.

La police a utilisé des balles en caoutchouc et des gaz irritants pour reprendre la situation en main, a indiqué la police de la ville de St-Gall dans un communiqué. Le train supplémentaire n'était plus en état de rouler après l'affrontement.

Il a fallu organiser un train de remplacement. Les quelque 1000 supporters zurichois sont finalement partis peu après 20h00. L'étendue des dégâts matériels n'est pas encore connue.

Arrestations à Berne

Le jour précédent, la police cantonale bernoise a arrêté 21 supporters sédunois avant le match de football opposant les Young Boys au FC Sion samedi à Berne. Quatre d'entre eux vont être dénoncés.

Vingt personnes ont été arrêtées à la gare de Berne pour un contrôle à la suite d'informations selon lesquelles ces supporters présumés du FC Sion auraient eu un comportement inapproprié dans le train et auraient notamment tiré le frein d'arrêt d'urgence, précise la police dans un communiqué dimanche.

De petites quantités de stupéfiants ont été trouvées. Trois personnes sont accusées d'infractions à la loi sur les stupéfiants.

A l'entrée du stade, un autre supporter, transportant des produits pyrotechniques, a été interpellé. Il a été emmené au poste de police pour un complément d'enquête et devra répondre devant la justice pour violation de la loi sur les explosifs. Les 21 personnes arrêtées ont été relâchées samedi dans la soirée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.