Navigation

Trois randonneurs décédés dans une coulée près d'Ayer (VS)

Ce contenu a été publié le 01 avril 2011 - 16:02
(Keystone-ATS)

Trois personnes faisant partie d'un groupe de neuf randonneurs allemands ont été tuées vendredi matin dans une avalanche survenue dans la région d'Ayer dans le Val d'Anniviers (VS). Une personne a été blessée et cinq sont indemnes.

La gigantesque avalanche de 500 mètres de long sur autant de large s'est déclenchée vers 09H45 à 2500 mètres d'altitude environ dans la montagne de Nava. Sept des neuf randonneurs ont été emportés par la coulée. Cette dernière a provoqué une seconde avalanche sur une contre-pente, sans toucher personne, a précisé la police valaisanne.

Les deux rescapés ont pu apporter leur aide pour retrouver leurs compagnons. Deux personnes sont décédées sur les lieux du drame, la troisième a succombé à ses blessures à l'hôpital de Sion (VS).

On ne connaît pas pour l'heure l'état de santé du blessé. Les cinq personnes indemnes ont été conduites à l'hôpital pour subir des contrôles. Tous les randonneurs sont des Allemands de la région de Friedrichshafen, dans le sud de l'Allemagne.

Les moyens de sauvetage engagés ont été importants: cinq hélicoptères, trois conducteurs de chiens, plusieurs médecins et la police valaisanne.

Sans guide

Les randonneurs se déplaçaient à ski. Ils n'étaient pas encadrés d'un guide de haute-montagne. Tous étaient équipés de détecteurs de victimes d'avalanches, ce qui a grandement facilité leur localisation.

L'identité formelle des victimes n'a pas encore établie, précise la police. Une helpline pour répondre aux familles a été mise en place par la police valaisanne. Le numéro depuis l'Allemagne et le 0041 848 112 117. De plus, le 144 a engagé une cellule psychologique.

L'ambassade d'Allemagne a été informée. Le contact se poursuit afin de soutenir au mieux les rescapés et les familles des victimes.

Il s'agit de la sixième avalanche meurtrière en Valais ces quatre dernières semaines. En tout, les six coulées ont fait pour l'heure treize morts.

Cet article a été importé automatiquement de notre ancien site vers le nouveau. Si vous remarquez un problème de visualisation, nous vous prions de nous en excuser et vous engageons à nous le signaler à cette adresse: community-feedback@swissinfo.ch

Partager cet article