Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Trois Suisses, dont un homme d'affaires basé à Genève, ont été placés en garde à vue à Monaco, a indiqué jeudi le parquet de la principauté. Ils sont soupçonnés d'avoir participé à une escroquerie dans le domaine de l'art à l'encontre du milliardaire russe Dmitry Rybolovlev.

Un patron d'une entreprise genevoise, spécialisée dans le marché de l'art, ainsi qu'un couple résidant à Monaco, ont été mis en garde à vue, a indiqué le procureur de Monaco Jean-Pierre Dreno. Il n'a pas précisé le montant de l'éventuelle escroquerie.

L'homme d'affaires suisse est soupçonné d'avoir vendu des dizaines de tableaux de grands maîtres (Picasso, Modigliani, Gauguin, Degas, Léonard de Vinci) à la famille Rybolovlev à des prix possiblement exagérés ou avec de faux documents, selon M. Dreno.

Manipulation des prix

"Après avoir travaillé pendant plus de dix ans avec cet homme d'affaires, la famille Rybolovlev a reçu une information sur une possible fraude et une manipulation des prix du marché de l'art par cet homme et ses complices", a-t-elle ajouté.

Ses possibles complices, un couple suisse résidant à Monaco, sont soupçonnés d'avoir joué les intermédiaires avec la famille dans les ventes de tableaux, selon le procureur.

L'oligarque russe Dmitry Rybolovlev, grand amateur d'art, s'est établi en 2011 à Monaco où il mène grand train. Il a racheté deux tiers des parts du club de football local, l'AS Monaco.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS