Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le corps d'une femme a été découvert dans les décombres de l'appartement de Saint-Denis, en banlieue parisienne, dans lequel la police française a mené un raid d'envergure mercredi. Cette découverte porte à trois le nombre de tués lors de cet assaut.

Un sac à main contenant un passeport au nom d'Hasna Ait Boulahcen, supposément une des cousines de l'instigateur présumé des récents attentats de Paris, Abdelhamid Abaaoud, a aussi été retrouvé, a précisé le parquet. "Trois personnes ont donc été tuées au cours de l'assaut du RAID", a confirmé vendredi la justice française.

Par ailleurs, la police continue de traquer les djihadistes. Au total, 182 nouvelles perquisitions ont été menées en France dans la nuit de jeudi à vendredi et vingt interpellations ont conduit au placement de 17 personnes en garde à vue.

Les forces de sécurité ont réalisé 793 perquisitions, 107 interpellations et placé 90 personnes en garde à vue depuis l'entrée en vigueur de l'état d'urgence peu après les attaques du 13 novembre à Paris.

Dizaines d'armes

Les opérations de la nuit de jeudi à vendredi ont également permis de découvrir 76 armes et dix cachettes de produits stupéfiants, a précisé le ministère de l'Intérieur dans un communiqué. "Ces opérations vont se poursuivre", a-t-il souligné.

De son côté, la préfecture du Finistère a fait savoir qu'une perquisition s'était déroulée dans la nuit à la mosquée Sunna de Brest. L'imam du lieu fait l'objet de controverses pour ses prêches sur les femmes ou la musique.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS