Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Au lendemain de la tuerie, des fleurs et des bougies devant le centre commercial, en mémoire aux victimes.

KEYSTONE/EPA DPA/KARL-JOSEF HILDENBRAND

(sda-ats)

Sept ressortissants étrangers font partie des neuf personnes tuées vendredi soir par un forcené dans un centre commercial de Munich. Il s'agit de trois Kosovars, trois Turcs et un Grec, ont annoncé samedi les autorités des pays concernés.

Le ministre turc des Affaires étrangères Mevlüt Cavusoglu a cité les noms de trois citoyens turcs figurant par les victimes lors d'un entretien avec la chaîne d'information turque NTV. Il a ajouté qu'il avait appelé les familles, sans donner d'autres précisions.

De son côté, Pristina a annoncé que trois autres personnes tuées étaient des Albanais du Kosovo. Selon les médias locaux, il s'agit d'un homme de 21 ans et de deux femmes, une adolescente de 14 ans et une autre dont l'âge n'a pas été précisé.

Pas de Suisse

Un Grec figure également parmi les neuf victimes, selon le ministère grec des Affaires étrangères. A Berne, le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) a précisé samedi qu'aucun Suisse n'avait été tué.

L'auteur de la fusillade - qui a également fait 16 blessés - est un forcené de 18 ans souffrant de problèmes psychologiques, selon la police allemande. Il n'aurait aucun lien avec le djihadisme.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS