Navigation

Trois volcans placés sous surveillance renforcée au Guatemala

Au cours des derniers jours, le volcan Pacaya au Guatemala a connu quelques faibles explosions projetant de la matière incandescente jusqu'à 125 mètres au-dessus du cratère (archives). KEYSTONE/AP/MOISES CASTILLO sda-ats
Ce contenu a été publié le 30 décembre 2020 - 20:58
(Keystone-ATS)

Trois volcans ont été placés sous surveillance renforcée au Guatemala, a annoncé mercredi la Coordination nationale pour la réduction des catastrophes (Conred). Ils ont connu une augmentation de leur activité.

Au cours des derniers jours, le volcan Pacaya (sud) a connu quelques faibles explosions projetant de la matière incandescente jusqu'à 125 mètres au-dessus du cratère, selon un communiqué de cette institution. Des flux de lave issus du volcan, situé à 50 km au sud de la ville de Guatemala et qui culmine à 2552 m d'altitude, restent actifs, ajoute l'organisme.

Le volcan de Fuego (sud), qui se hisse à 3763 mètres d'altitude, à 80 km au sud-ouest de la capitale, a connu également des explosions plus ou moins fortes, allant jusqu'à 12 épisodes par heure, et génère des colonnes de cendres projetées à plus de 4700 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Enfin, le volcan Santiaguito (ouest), d'une hauteur de 2500 mètres, situé à 230 km à l'ouest de Guatemala, dégage un panache gazeux blanc, avec de faibles explosions et des colonnes de cendres à plus de 3300 mètres d'altitude. "La communication est maintenue avec les habitants, afin de faire face à toute situation de risque, d'urgence ou de catastrophe dans les localités entourant les volcans actifs", précise la Conred dans son communiqué.

En juin 2018, une puissante éruption du Fuego avait fait 202 morts et 229 disparus.

Partager cet article