Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Trois Lyonnais ont été interpellés dimanche au Brassus, à la Vallée de Joux. Ils s'étaient introduits par effraction dans la réception d'une manufacture horlogère. Les malfrats, âgés de 16, 18 et 20 ans, ont été placés en détention provisoire, a indiqué mardi la police vaudoise.

Un agent de sécurité de l'entreprise a alerté la police dimanche vers 06h30 car un individu suspect était en train de prendre la fuite à pied à travers champ, en direction du Sentier. Une patrouille de gendarmerie a immédiatement entamé des recherches dans le village, aux abords de la fabrique.

Une seconde patrouille s'est rendue à la gare du Brassus. Un jeune homme correspondant au signalement donné a été interpellé et tenu à disposition des enquêteurs. Dans le même temps, les deux occupants d'un véhicule immatriculé en France ont été appréhendés par la première patrouille à proximité du bâtiment cambriolé.

Précédent cambriolage

Les premiers éléments de l'enquête ont permis d'établir que deux individus étaient entrés par effraction un peu plus tôt dans les bureaux de la réception de l'entreprise. Une troisième personne faisait le guet devant l'entrée de l'établissement. Tous trois ont été appréhendés ont été placés en détention provisoire.

Selon le site "La Méduse", qui a révélé l'affaire, l'entreprise visée est Audemars Piguet. Le musée de cette manufacture avait déjà été cambriolé en septembre 2010. Les voleurs avaient alors fait main basse sur 59 montres.

ATS