Navigation

Troisième confinement strict après Noël en Autriche

Le maintien de l'ouverture des stations de ski autrichiennes est laissé à l'appréciation des autorités locales et régionales (archives). KEYSTONE/AP/Matthias Schrader sda-ats
Ce contenu a été publié le 18 décembre 2020 - 19:29
(Keystone-ATS)

L'Autriche va instaurer un troisième confinement généralisé à partir du 26 décembre pour tenter d'endiguer la pandémie de coronavirus, a indiqué vendredi le gouvernement. Les magasins, les librairies, les musées et les écoles vont à nouveau fermer jusqu'au 18 janvier.

"Du 26 décembre au 24 janvier, un couvre-feu s'appliquera à nouveau toute la journée" et non plus uniquement la nuit, a écrit le gouvernement dans un communiqué.

Après le 18 janvier, seuls les résidents s'étant pliés à un test antigénique pourront reprendre une vie sociale avant la levée générale des restrictions prévue à ce stade pour tous le 24 janvier, a précisé le gouvernement.

"C'est la seule façon de rouvrir le tourisme, la culture et la gastronomie en temps de pandémie et en même temps d'éviter que les chiffres n'explosent à nouveau", a déclaré le chancelier conservateur Sebastian Kurz lors d'une conférence de presse.

"Pendant la semaine du 18 au 24 janvier, les écoles, les magasins et les restaurants seront ouverts à tous ceux qui ont subi un test antigénique de dépistage datant de moins d'une semaine", peut-on lire dans le communiqué.

Les enseignants, les commerçants en contact avec la clientèle et les conducteurs de transports en commun seront testés toutes les semaines à partir du 18 janvier.

Les magasins avaient rouvert en décembre

Les magasins, les librairies, les musées et les écoles, qui avaient rouvert le 7 décembre, vont à nouveau fermer jusqu'au 18 janvier.

Les hôtels, les restaurants, les salles de sport et les salles de spectacle, qui eux n'avaient pas été autorisés à rouvrir, resteront aussi fermés jusqu'à cette date.

Le maintien de l'ouverture des sports en plein air, donc des remontées mécaniques pour le ski alpin, à partir du 24 décembre, est laissé à l'appréciation des autorités locales et régionales.

Le 7 décembre, l'Autriche avait assoupli le deuxième confinement après trois semaines de restrictions, en autorisant le retour en classe et l'ouverture des magasins, ainsi que l'activité de services à la personne, comme les coiffeurs ou les masseurs.

Elle avait prévu de nouvelles mesures d'ouverture mais vendredi, on comptait environ 2600 nouvelles infections et près de 120 nouveaux décès. Le gouvernement a donc préféré faire marche arrière.

Plutôt épargnée par la première vague après s'être confinée tôt, l'Autriche, qui compte 8,9 millions d'habitants, enregistrait vendredi 5127 décès imputés à la maladie Covid-19 depuis le début de la pandémie.

La campagne de vaccination doit commencer progressivement dans ce pays, comme dans le reste de l'Union européenne, le 27 janvier.

Partager cet article