Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Armés de bouteilles, les manifestants s'en sont pris à des véhicules, qu'ils ont notamment incendiés dans le quartier de Schanzen à Hambourg. La police a usé de gaz lacrymogène et de canons à eau pour les repousser, indique celle-ci sur Twitter.

KEYSTONE/AP dpa/AXEL HEIMKEN

(sda-ats)

De nouveaux heurts ont éclaté dimanche matin dans les rues de Hambourg, après la fin du sommet du G20, a annoncé la police sur Twitter. Des manifestants ont notamment incendié des véhicules.

Des manifestants se sont regroupés après la clôture du sommet dans le quartier de Schanzen, bastion local de la gauche radicale. Plusieurs affrontements y ont déjà eu lieu depuis jeudi.

Armés de bouteilles, les manifestants s'en sont pris à des véhicules, qu'ils ont notamment incendiés. La police a usé de gaz lacrymogène et de canons à eau pour les repousser, indique celle-ci sur Twitter.

La police annonce de nouveaux blessés dans ses rangs et de nouvelles arrestations.

Le dernier bilan donné par la police samedi faisait état de 213 policiers blessés depuis jeudi et de 143 personnes interpellées. Le nombre des manifestants blessés n'était pas encore connu avec précision.

ATS