Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Cyclisme - Tom Boonen (Omega-Quick Step) est entré dans la légende en remportant pour la 3e fois de sa carrière le Tour des Flandres. Fabian Cancellara a dû abandonner après une chute.
Le Belge s'est imposé au sprint devant les Italiens Filippo Pozzato et Alessandro Ballan. Boonen avait déjà gagné cette épreuve mythique en 2005 et 2006. Il rejoint au palmarès ses compatriotes Achiel Buysse, Eric Leman et Johan Museeuw, ainsi que l'Italien Fiorenzo Magni.
L'attaque décisive s'est produite à moins de 20 km du terme de l'épreuve, sur une accélération de Ballan. L'Italien de l'équipe BMC est parti seul dans la troisième et dernière montée du Vieux Quaremont et a creusé un petit écart d'une dizaine de secondes.
Derrière, seuls Boonen et Pozzato ont eu les ressources pour réagir et revenir sur l'ancien champion du monde. La tentative de contre de Peter Sagan, qui s'était rapproché à 25'' du trio de tête à 12 km du but, a avorté.
Ballan a ensuite tenté à trois reprises de démarrer dans les derniers kilomètres, mais ses attaques ont manqué de tranchant. Au sprint, Boonen a fait parler sa puissance, mais de peu devant Pozzato.
Après plusieurs saisons en demi-teinte, le Belge de 31 ans a retrouvé la grande forme cette année. Son succès dans le Ronde vient après ceux récemment conquis dans Gand-Wevelgem et le Grand Prix E3. Boonen sera bien l'homme à battre dimanche prochain à Paris-Roubaix, où il visera un quatrième succès qui en ferait l'égal de Roger de Vlaeminck.
Pour sa part, Fabian Cancellara, qui était l'autre grand favori de la course, a été frappé par la malchance. Victime d'une chute à 61 km de l'arrivée lors d'un ravitaillement, le Bernois a dû abandonner. Il souffre d'une triple fracture de la clavicule droite et devra évidemment faire l'impasse sur Paris-Roubaix.
Le Bernois, rapatrié en Suisse dimanche encore pour être opéré à Bâle, ne serait par contre pas touché à une hanche, comme diverses informations en avaient fait état. Il s'agit de la première blessure sérieuse de Cancellara: elle va l'obliger à revoir son programme d'ici le grand rendez-vous olympique de cet été. C'est vraiment la poisse pour "Spartacus", qui semblait en grande condition et qui aurait sans doute eu son mot à dire pour la victoire.

ATS