Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Lausanne - Le gouvernement vaudois avance dans le processus de préfinancement de la future 3e voie ferroviaire entre Lausanne et Genève. Il demande au législatif plus de 194 millions de francs. Le but est de gagner au moins quatre ans sur le calendrier des réalisations prévues.
Quelque 158 millions doivent aller à la réalisation anticipée de la 4e voie Renens-Lausanne et des points de croisement de Mies et Chambésy. Près de 35 millions de francs seront consacrés aux études de développement de la ligne Lausanne-Genève et 1,1 million ira à la modernisation de la gare de Renens, explique jeudi le canton.
La demande de préfinancement vaudois répond à la convention-cadre du 21 décembre 2009 signée par Vaud, Genève, la Confédération et les CFF. Le projet doit permettre à la région lémanique de disposer d'une vision globale de l'offre ferroviaire à l'horizon 2030. Les réalisations devraient se concrétiser dès 2018 au lieu de 2022 grâce au système de préfinancement cantonal.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS