Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Dix jours après son surprenant échec de Dubaï devant Evgeny Donskoy, Roger Federer a retrouvé le chemin de la victoire. Le Bâlois s'est hissé au troisième tour du Masters 1000 d'Indian Wells.

Le Champion d'Australie s'est imposé 6-2 6-1 devant Stéphane Robert (ATP 81) en seulement 52minutes de jeu. Pour son premier duel contre le Maître, son cadet d'une année, le Français a gagné ses deux premiers jeux de service avant de connaître un sacré trou d'air. Roger Federer a, en effet, enlevé dix des onze derniers jeux d'une partie au cours de laquelle il n'aura pas concédé la moindre balle de break.

Ce mardi, la marche sera un peu plus haute pour Roger Federer face à Steve Johnson (ATP 27). Victorieux 6-4 3-6 7-6 (7/4) du Sud-Africain Kevin Anderson (ATP 79), l'Américain offrira sans doute une autre réplique que Stéphane Robert. Roger Federer a enlevé l'an dernier à Wimbledon l'unique rencontre entre les deux hommes disputée à ce jour (6-3 6-2 7-5).

Le choc des seizièmes de finale de mardi opposera Novak Djokovic à Juan Martin del Potro (ATP 35). Le no 2 mondial retrouve l'Argentin deux semaines après un succès "compliqué" à Acapulco. Victorieux 6-4 7-6 du Britannique Kyle Edmund (ATP 46), Djokovic ne s'est pas vraiment rassuré pour son entrée en lice dans le désert californien. Le Serbe fut, en effet, mené 5-2 au deuxième set...

Laaksonen avec les honneurs

Le parcours de Henri Laaksonen (ATP 123) s'est, en revanche, arrêté à la hauteur de ce deuxième tour. Issu des qualifications, le Schaffhousois est tombé avec les honneurs devant Jack Sock (ATP 18). Battu 6-3 0-6 6-4 par l'Américain, Henri Laaksonen n'est pas passé loin de l'exploit. Il a, en effet, bénéficié de deux balles de break pour mener 4-2 au troisième set. A 4-4. il devait malheureusement céder son service sur l'une de ses cinq doubles fautes de la rencontre.

Avoir poussé Jack Sock dans ses derniers retranchements - l'Américain a gagné deux titres cette année à Auckland et à Delray Beach - démontre que Henri Laaksonen est bien sur la bonne voie. Celle qui doit lui permettre de se hisser ces prochaines semaines dans le top 100 de l'ATP. Face à Sock, le Schaffhousois fut le plus incisif à l'échange. La différence est venue de son manque d'impact au service. Sa seconde balle est encore trop "légère" contre un adversaire de cette trempe.

Ce lundi, Stan Wawrinka jouera son seizième de finale face à Philipp Kohlschreiber (ATP 31) aux alentours de 17h00 (01h00 en Suisse).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS