Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Chris Froome (Sky) a remporté la 9e étape de la Vuelta entre Orihuela et Cumbre del Sol. Le Britannique a attendu le dernier kilomètre pour placer son accélération et arracher les 10'' de bonif.

Le boss, c'est Chris Froome. Plus que jamais, le Britannique pose sa patte sur la course. Battu par Tom Dumoulin il y a deux ans sur les pentes de l'Alto de Puig Llorença et ses passages à 21%, Chris Froome n'a cette fois laissé le soin à personne de le priver de sa première victoire de la saison.

Emmené par un Mikel Nieve exemplaire, "Froomey" a soigneusement contrôlé la course comme il sait le faire sur le Tour de France. Romain Bardet et Richard Carapaz ont bien tenté leur chance, mais les deux hommes n'ont pas réussi à créer des écarts suffisants. Alors peu après la flamme rouge, Nieve s'est retiré et Froome a attendu son heure. Quand le quadruple vainqueur du Tour de France s'est mis en danseuse, l'affaire était entendue. Esteban Chaves (Orica-Scott) a bien essayé de revenir, mais le patron n'a pas voulu partager sa victoire.

Froome confirme bien évidemment sa place de leader de la Vuelta avec désormais 36'' d'avance sur Chaves et 1'03 sur Nicolas Roche.

Lundi, c'est une journée de repos bien méritée qui attend les coureurs. L'occasion de recharger les batteries alors que les organismes ont été sollicités durant cette première semaine de course intense. Mardi ce sera la 10e étape sur 164,8 km avec l'ascension de la Collado Bermejo (1200 m) à 20 km de l'arrivée jugée à ElPozo Alimentacion. Une étape normalement plutôt tranquille pour le général mais qui sera favorable aux attaquants.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS