Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Bruxelles - L'armée belge va être soumise à un dégraissage dans tous les sens du terme. Elle va continuer de réduire ses effectifs et inciter ceux qui resteront à perdre du poids, 60% d'entre eux souffrant de surcharge pondérale, ont annoncé jeudi des médias.
Dans le cadre d'un plan de réduction des effectifs à 34'000 hommes, le ministre de la Défense Pieter De Crem va autoriser 1150 militaires qui sont à moins de cinq ans de la retraite à quitter prématurément le service en 2011, avec 75% de leur dernier traitement brut, a précisé l'agence de presse Belga.
Ce processus d'allégement des forces armées belges n'est pas nouveau. Le budget de la défense belge baisse chaque année depuis 2008 et tourne désormais autour de 1% à 1,1% du produit national brut (PNB), bien en dessous de la norme minimale de 2% fixée par l'OTAN pour ses membres.
Une porte-parole de l'armée, citée jeudi par le journal néerlandophone "Nieuwsblad", a par ailleurs annoncé que la Défense belge, ayant constaté que 60% des soldats étaient en surpoids et 15% carrément obèses, mettrait en oeuvre à la rentrée d'automne un programme spécial pour les faire maigrir.
Le chef d'état-major interarmées, le général Charles-Henri Delcour, "a encore insisté sur le problème il y a 10 jours. Nous voulons nous défaire de l'image du 'militaire gros'", a indiqué Ingrid Baeck. Outre cette question d'image, l'idée est aussi de rendre l'armée belge plus adaptée à ses missions opérationnelles.
Même si les chiffres sont moins impressionnants, d'autres pays de l'OTAN souffrent d'une tendance au surpoids de leurs soldats: ainsi, en 2008, 4,4% des membres du personnel de l'armée de terre américaine, soit près de 69'000 hommes et femmes, étaient considérés comme obèses, selon les données du Pentagone.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS