Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Malgré une légère détente au cours des dernières semaines, le président de la Banque nationale suisse (BNS) estime qu'il est trop tôt pour juger si le pire de la crise de l'euro est passé. Le scénario de base de la BNS table sur une maîtrise graduelle de la situation.

"Cela sous-entend également une reprise graduelle de l'économie", a déclaré Thomas Jordan, président du directoire de la banque centrale, à l'occasion du Congrès international de la Finance à Pfäffikon (SZ). Concernant la parité franc suisse/euro, il estime que même au cours de 1,21 franc pour un euro, la devise helvétique reste très élevée, voire surévaluée.

"Cette surévaluation devrait diminuer avec le temps", a expliqué Thomas Jordan. Il prévoit un léger affaiblissement du franc suisse à l'horizon calculé par les responsables de la politique monétaire. La perspective économique à court terme s'est toutefois assombrie ces derniers mois, a-t-il poursuivi. Le cours minimal est de ce fait "la politique monétaire indiquée pour la Suisse". L'institut d'émission est aussi prêt à prendre des mesures en tout temps en cas d'aggravation de la pression sur le franc.

Réserves de change

Par ailleurs, avec l'afflux de capitaux provenant de la zone euro, la BNS a vu ses réserves de change s'envoler. Des sommes massivement investies dans des obligations d'Etat, contribuant ainsi à baisser les coûts d'emprunt dans l'Europe des 17, selon Standard & Poor's (S&P).

Selon une analyse présentée mardi, cet afflux de capitaux vers les banques helvétiques provient en grande partie des pays dits périphériques de la zone euro. De ce fait, la Suisse, jusqu'alors un pays légèrement exportateur de capitaux, s'est muée en un gros importateur net.

Entre fin 2009 et fin juillet 2012, les réserves de change ont plus que triplé, augmentant de 313 milliards de francs. Entre 2007 et juin 2012, le bilan de la BNS a lui été multiplié par 3,4. En parallèle, l'institut d'émission est massivement intervenu sur les marchés des changes afin de défendre le taux plancher

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS