Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'annonce de la libération de Joshua Holt intervient au lendemain d'une rencontre surprise à Caracas entre le sénateur américain Bob Corker et le président du Venezuela Nicolas Maduro (archives).

KEYSTONE/AP MIRAFLORES PRESS OFFICE

(sda-ats)

Le président américain Donald Trump s'est réjoui samedi de la libération d'un Américain détenu depuis près de deux ans au Venezuela. Joshua Holt, missionnaire mormon, était accusé par Caracas d'organiser des groupes armés, ce qu'il a toujours démenti.

"Bonne nouvelle avec la libération de l'otage américain au Venezuela", a écrit Donald Trump sur Twitter sans donner son nom. Il a toutefois ajouté que "les formidables habitants de l'Utah seront très contents", un Etat américain à forte population mormone d'où est originaire Joshua Holt.

Orrin Hatch, sénateur républicain de cet Etat, a rapidement confirmé l'identité, écrivant dans un communiqué: "Je suis heureux d'annoncer qu'après deux ans de durs efforts, nous avons obtenu la libération de Josh et Thamy Holt", son épouse vénézuélienne. Le couple Holt devrait arriver à Washington en fin de journée et être reçu à la Maison Blanche, a indiqué Donald Trump sur Twitter.

Le gouvernement vénézuelien a confirmé la libération Joshua Holt et de son épouse. Le président Nicolas Maduro a ordonné leur libération dans un "geste" visant à permettre un dialogue entre Caracas et Washington, a expliqué le ministre vénézuélien de la Communication Jorge Rodriguez dans une déclaration à la presse.

Rencontre surprise

Les relations entre Washington et Caracas se sont encore tendues cette semaine, avec l'imposition de nouvelles sanctions américaines contre le Venezuela lundi, après la réélection contestée par la communauté internationale de Nicolas Maduro. Ce dernier vient de prêter serment pour un deuxième mandat.

L'annonce de M. Holt intervient au lendemain d'une rencontre surprise à Caracas entre l'influent sénateur américain Bob Corker, président républicain de la commission des Relations extérieures, et le président socialiste Nicolas Maduro. "Je veux remercier Bob Corker pour ses efforts cruciaux, ainsi que ceux de la commission des Relations extérieures pour leur aide et leur effort", a écrit Orrin Hatch.

Nicolas Maduro a tweeté plusieurs photos et vidéos de la rencontre. "La république bolivarienne du Venezuela recevra quiconque désire dialoguer. Nous sommes un peuple un de paix, qui travaille inlassablement pour le bien-être du pays", a-t-il déclaré.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS