Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président américain Donald Trump a apporté jeudi son soutien à la candidature américano-canado-mexicaine à l'organisation de la Coupe du monde 2026.

Tout en menaçant les pays qui soutiennent le Maroc, l'autre projet en lice, de sanctions politiques.

"Les Etats-Unis ont mis au point un projet FORT avec le Canada et le Mexique pour la Coupe du monde 2026, a écrit Donald Trump. Cela serait dommage que les pays que nous soutenons en toutes circonstances fassent campagne contre la candidature américaine. Pourquoi soutiendrions-nous ces pays quand ils ne nous soutiennent pas (y compris à l'ONU)", a-t-il ajouté.

La candidature nord-américaine fait figure de favorite pour l'attribution du Mondial 2026, normalement le premier disputé par 48 équipes. Mais le Maroc a reçu des soutiens de marque ces dernières semaines, dont celui de la France. "Je ne me vois pas ne pas soutenir un pays proche de nous", a ainsi expliqué début avril le président de la Fédération française, Noël Le Graët.

Sans surprise, l'Afrique devrait voter massivement pour le Maroc. Le président de la Confédération africaine (CAF) Ahmad Ahmad a même appelé en début de semaine l'Europe à soutenir la candidature marocaine. "Votez pour nous, on votera pour vous la prochaine fois", a lancé Ahmad Ahmad aux fédérations européennes.

De son côté, la candidature nord-américaine a été endossée par la CONCACAF et a reçu le soutien des fédérations sud-américaines réunies au sein de la CONMEBOL.

La FIFA annoncera le projet retenu à l'issue d'un vote le 13 juin à Moscou, avant le coup d'envoi du Mondial-2018 en Russie.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS