Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La directrice d'ICAN Beatrice Fihn déplore l'absence de mention au désarmement dans l'accord entre Donald Trump et Kim Jong-un (archives).

KEYSTONE/AP NTB scanpix/BRAASTAD, AUDUN

(sda-ats)

La Campagne internationale pour l'abolition des armes nucléaires (ICAN) dénonce "une grande fête de bienvenue au club des armes nucléaires" après le sommet Trump-Kim. L'ONG, Prix Nobel de la Paix, a regretté mardi à Genève l'absence de mention au désarmement.

"Nous soutenons la diplomatie et les solutions pacifiques. Mais il n'y a pas d'accord sur le désarmement nucléaire", déplore sur un réseau social la directrice d'ICAN Beatrice Fihn. La rencontre entre le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un "est meilleure qu'une guerre nucléaire", a-t-elle toutefois admis.

Mais "nous avons besoin d'un réel désarmement nucléaire avant qu'une bombe n'explose", a-t-elle encore dit. ICAN avait proposé récemment de contribuer financièrement aux coûts de la délégation nord-coréenne pour garantir que la réunion ait lieu, avant qu'une solution ne soit trouvée.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS