Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Donald Trump a promis de trouver les "traîtres" et les "lâches", qui sont à l'origine des fuites à la Maison-Blanche (archives).

KEYSTONE/AP/CAROLYN KASTER

(sda-ats)

Le président américain Donald Trump a lancé lundi une virulente mise en grade à l'intention de ceux qui, au sein de son équipe, organisent des fuites vers la presse. Il les a traités de "traîtres" et de "lâches" et a promis de "trouver qui ils sont".

"Les prétendues fuites de la Maison-Blanche sont une énorme exagération de la part des médias 'fake news' pour nous présenter de manière aussi négative que possible", a-t-il ajouté sur Twitter.

La colère présidentielle est, semble-t-il, liée à la vive polémique née des propos prononcés par Kelly Sadler, membre de l'équipe de communication de la Maison-Blanche, concernant le sénateur John McCain, atteint d'un cancer au cerveau.

Lors d'une réunion interne, elle aurait notamment affirmé que l'opposition de ce dernier sur la nomination de la candidate pour diriger la CIA n'était pas grave, car "il va mourir de toute façon".

Quelques mois après sa prise de fonction, M. Trump avait déjà promis "d'attraper" les auteurs de fuites qualifiés alors de "voyous".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS