Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Donald Trump a limogé le conseiller à la sécurité nationale H.R. McMaster (à gauche sur le cliché), le deuxième en quatorze mois (archives).

KEYSTONE/AP/EVAN VUCCI

(sda-ats)

Le président américain Donald Trump a annoncé jeudi sur Twitter le limogeage de son conseiller à la sécurité nationale, H.R. McMaster. Le général sera remplacé par le néo-conservateur John Bolton, un ancien ambassadeur des Etats-Unis à l'ONU partisan d'une ligne dure.

"Je suis heureux d'annoncer qu'à compter du 9 avril 2018, John Bolton sera mon nouveau conseiller à la sécurité nationale", a indiqué M. Trump.

Âgé de 69 ans, John Bolton est une personnalité clivante dans les cercles diplomatiques de Washington. Chefs de file des "faucons" sous la présidence de George W. Bush, il a notamment occupé le poste d'ambassadeur de l'ONU avant de devenir commentateur sur Fox News. Il est en particulier connu pour son style abrasif.

Après H.R. McMaster et Michael Flynn, John Bolton est le troisième conseiller à la sécurité nationale désigné par Donald Trump en l'espace de 14 mois.

Un "ami" pour toujours

Saluant "le travail extraordinaire" de H.R. McMaster, M. Trump assuré qu'il resterait toujours son "ami". Depuis plusieurs semaines, Herbert Raymond McMaster, général trois étoiles, avait vu sa position affaiblie par le manque de soutien évident du président américain et les rumeurs sur son possible renvoi imminent.

Dans un communiqué qui annonçait sa démission et sa retraite de l'armée, M. McMaster a remercié le président Trump et s'est dit "reconnaissant pour l'amitié et le soutien des membres du conseil de sécurité".

Herbert Raymond McMaster, 55 ans, avait quitté le Pentagone le 20 février 2017 pour remplacer au pied levé l'ancien chef du renseignement militaire américain Michael Flynn, forcé à la démission après seulement 22 jours à son poste en raison de ses contacts illicites avec des responsables russes pendant la campagne électorale.

Limogeage de Tillerson

Cette annonce intervient dix jours après le limogeage brutal du secrétaire d'Etat Rex Tillerson, qui sera remplacé par l'actuel directeur de la CIA, Mike Pompeo, lui aussi un républicain "faucon".

John Bolton est notamment l'un des grands pourfendeurs de l'accord sur le nucléaire iranien signé par les grandes puissances en juillet 2015 pour empêcher l'Iran de se doter de la bombe nucléaire.

"Avec la nomination de John Bolton, l'équipe de politique étrangère de M. Trump sera la plus conservatrice et idéologique et la moins pragmatique de mémoire récente à un moment où les défis sur la scène internationale nécessitent de la fermeté mais aussi de la flexibilité et du pragmatisme", a réagi Aaron David Miller, un diplomate chevronné qui a travaillé dans des administrations démocrate comme républicaine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS