Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'auteur de la tuerie de Newton est "entré en force" dans l'école, fermée après l'entrée des élèves, a annoncé la police. Ce drame, qui a coûté la vie à 20 enfants et six adultes, a relancé le débat sur le port d'armes, tandis que les enquêteurs tentent d'établir les motivations du tueur.

L'enquête dans l'école se poursuit et devrait encore prendre "au moins un jour et demi ou deux, peut-être plus", a indiqué un porte-parole de la police. Il n'a pas confirmé publiquement l'identité du tireur, mais il s'agit selon les médias d'un ancien élève de l'école, présenté par d'anciens camarades de classe comme un jeune homme timide et très intelligent.

Adam Lanza, 20 ans, a ouvert le feu vendredi matin à l'intérieur de l'école Sandy Hook de Newtown, où sont scolarisés des enfants de cinq à dix ans. Selon la police, la fusillade s'est produite au début des cours dans deux salles de classe. Des témoins ont entendu des dizaines de coups de feu, certains parlent d'une centaine de détonations.

Adam Lanza avait auparavant tué une femme non loin de l'école - selon des médias américains, il s'agit de sa mère, Nancy Lanza, une passionnée d'armes à feu qui possédait en toute légalité des pistolets Sig Sauer et Glock, deux modèles utilisés par la police, et une carabine Bushmaster .223 M4. Après le massacre, le tueur s'est suicidé.

Lobby puissant

Cette nouvelle tuerie remet sous pression Barack Obama et le Parti démocrate, que les partisans d'un contrôle accru sur les armes à feu exhortent à sortir de leur prudence face au puissant lobbying de la National Rifle Association (NRA).

Emu aux larmes, Barack Obama est intervenu à la télévision vendredi pour affirmer que les Américains avaient "le coeur brisé". Il a promis "une action significative pour éviter de nouvelles tragédies comme celle-ci, sans nous soucier de politique".

Mais samedi, lors de son allocution hebdomadaire à la nation, le président s'est une fois encore gardé d'appeler spécifiquement à un durcissement de la législation sur la détention et le port d'armes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS