Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

James Holmes, l'Américain accusé d'avoir tué 12 personnes lors de la première de "Batman", a comparu lundi pour la première fois devant la justice lundi. Il est apparu les cheveux teints en orange et l'air triste et absent, alors que ses motivations restent un mystère pour les enquêteurs.

Trois jours après la fusillade au cinéma "Century 16" d'Aurora, dans la banlieue de Denver, l'homme de 24 ans est apparu pour la première fois en public, assis dans un box du tribunal de district du comté d'Arapahoe. Vêtu d'une combinaison de prisonnier bordeaux, il semblait perdu et triste, remuant doucement la tête.

La justice lui a signifié formellement ses droits lors de l'audience, qui a duré une dizaine de minutes, avant une mise en accusation qui aura lieu le 30 juillet. Selon les médias locaux, l'accusation devrait réclamer la peine de mort, bien qu'une seule personne ait été exécutée au Colorado depuis le rétablissement de la peine capitale aux Etats-Unis en 1976.

Le crime rassemble tous les éléments pouvant conduire à la peine de mort, selon le code pénal du Colorado: préméditation, victimes multiples, meurtre d'un enfant, entre autres, note l'ancien procureur de Denver Craig Silverman.

Fusil enrayé selon la presse

L'homme est soupçonné d'avoir tué 12 personnes et d'en avoir blessé 58 vendredi dans une salle de cinéma bondée lors d'une première à minuit de "The Dark Knight rises", dernier volet de la trilogie Batman dont la sortie était attendue par des millions de fans.

Selon le Washington Post de lundi, qui cite une source proche de l'enquête, le bilan de la tuerie aurait pu être encore plus élevé si le fusil d'assaut du suspect ne s'était pas enrayé pendant la tuerie.

Appréhendé sur le parking du cinéma quelques minutes après la fusillade, il n'a jusqu'ici rien expliqué aux policiers. Le chef de la police de New York, Ray Kelly, qui n'a pas précisé ses sources, a de son côté affirmé que le jeune homme avait déclaré lors de son arrestation qu'il était le "Joker", le méchant de la série Batman, représenté avec les cheveux teints.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS