Les autorités californiennes ont levé un peu du voile vendredi aux Etats-Unis sur leur traque pour retrouver le tueur en série dit "du Golden State". Son ADN a été prélevé dans sa voiture et sa poubelle, selon des documents judiciaires qu'elles ont publiés.

Les enquêteurs y indiquent avoir fait une avancée significative dans leur quête de quatre décennies pour identifier l'assassin présumé lorsqu'ils ont obtenu des échantillons de son ADN le 18 avril sur une poignée de sa voiture, garée sur le parking d'un magasin où il faisait des courses.

James DeAngelo, 72 ans, est soupçonné d'être l'auteur de 12 meurtres et d'une cinquantaine de viols, parfois accompagnés d'actes sadiques, et d'environ 120 cambriolages.

Agressions violentes

D'autres échantillons d'ADN ont été trouvés par les enquêteurs dans sa poubelle quelques jours plus tard, notamment un mouchoir en papier. Cet ADN a été croisé avec celui qui a été retrouvé dans du sperme prélevé sur les lieux de l'assassinat, en 1978, d'un couple à Rancho Cordova, près de la capitale californienne, Sacramento.

Les documents détaillent encore la violence des agressions du tueur du Golden State, avec des cadavres retrouvés le crâne fracassé.

James DeAngelo a été arrêté le 25 avril à son domicile de Citrus Heights en banlieue de Sacramento, puis inculpé pour meurtres, notamment.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.